Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Grande Fugue

12 juillet 2015 (Piura): Rencontre de la famille d'accueil

12 Juillet 2015 , Rédigé par la-grande-fugue

Je m'en viens pas pire en espagnol. Et par là, je veux dire que je commence à être capable de fournir la bonne réponse non verbale au bon moment, que j'aie vraiment compris ou non.

Le party d'hier s'est bien passé. J'ai dansé avec plein de monde, qui m'ont dit plein de belles choses en espagnol que je n'ai aucunement comprises. Pierre, mon hôte, a dû quitter tôt car il ne se sentait pas bien, alors il a désigné son ami Peter pour me ramener à la fin. Il m'est déjà arrivé de me faire laisser tomber par une personne chargée de me ramener, alors j'ai surveillé Peter toute la soirée, car je ne savais pas comment rentrer par moi-même. Il m'a dit qu'il pensait partir vers la fin fin du party, alors vers 1h10, quand je me suis fait inviter à danser, je me suis dit que ça me réveillerait un peu, en attendant.

Alors évidemment, c'est à ce moment exact, pendant que je ne regardais pas, que Peter s'est sauvé et est rentré chez lui. Je ne peux plus jamais faire confiance à personne, c'est terminé!

Par chance, d'autres amis de Pierre étaient là et m'ont ramenée.

--

Les matins sont officiellement difficiles sur ma digestion. Après deux matins d'affilée, j'essaie de trouver la constante. La bouffe? L'eau? L'alcool?

J'ai officiellement bu de l'eau de source indéterminée (donc probablement du robinet). Mon sort est entre les mains du destin. Priez pour moi.

--

Bref, trêve de discussions intestinales. (Vous vouliez entendre parler des vraies histoires de voyage? Eh ben voilà!)

Je suis rendue dans ma vraie famille d'accueil. Ils sont venus me chercher en après-midi chez Pierre. C'est une famille de quatre: les parents et deux filles de 17 et 20 ans. Tout le monde est très gentil. Tout le monde m'aime, sauf le chien. Depuis mon arrivée, il y a un bruit de fond de grognement en tout temps. J'ai frôlé la morsure en essayant de la flatter, donc je respecte son espace.

(Avant que vous ne craigniez pour ma vie, c'est un chien de la grosseur d'un chat. Elle est plus petite que Hip, en fait. Des fois, elle porte des barrettes colorées dans les cheveux. Côté menace, j'ai vu pire.)

Ma "mère" d'accueil est aussi en amour avec son chien que mes collocs et moi le sommes avec Hip, à la maison. Elle me montrait des photos de famille sur son compte Facebook, et Luna le chien y était pas mal toujours. "Ça c'est ma fille, ça c'est mon autre fille, et ÇA C'EST LUNA."
(Je ne me permettrai pas de juger, ce serait hypocrite.)

--

J'ai eu une rencontre à 18:00 concernant mon stage. Il était temps que je reçoive les details, je commence un peu pas mal demain!

On m'a dit d'être au Starbucks de la Open Plaza à 18:00. Je ne savais pas qui je rencontrais, de quoi ils avaient l'air. Heureusement, il y avait le wifi et j'ai pu harceler les gens que je connaissais (Pierre, sa sœur, et la vice-présidente des échanges entrants) sur Facebook et WhatsApp. J'ai finalement reconnu une fille que j'avais rencontrée au party d'hier. Elle termine demain son stage à l'école où je serai, elle m'a donc expliqué comment ça fonctionnait. Demain, je rencontre les stagiaires à 7:30am à une station service, d'où on prendra ensemble un moto-taxi en direction de l'école.

Je suis vraiment très fatiguée. (Ça fait trois jours que je me lève avant 10:00, et ce, sans l'aide de personne. Wow!) Et vu l'heure à laquelle je dois me lever demain matin, ça risque pas de s'améliorer miraculeusement pendant la nuit.

À suivre.

--

(Ah et, maman, ma "mère" d'accueil te fait dire bonjour. Elle voulait s'assurer que je te dise que je suis arrivée et que tout va bien. De maman à maman, j'imagine que ça se comprend en termes d'inquiétude..)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article