Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Grande Fugue

16 mai 2011 - Arrivée en Chine

19 Mai 2011 , Rédigé par la-grande-fugue

Bon, première vraie entrée de blog en étant en Chine. Aujourd'hui, 19 mai 2011, nous sommes arrivés à Changsha, dans la province du Hunan. Nous avons toutefois passé les deux derniers jours à Beijing pour visiter ce que tout touriste se doit de visiter.

 

La connexion internet à l'hôtel à Beijing était tout simplement POURRIE. Je n'ai pas pu publier sur ce blog pour cette raison, je me reprends donc maintenant. J'ai pris des notes dans mon iphone ces derniers jours afin de ne rien oublier, et je vous les retranscris ici aujourd'hui, en version améliorée bien sûr (mon cerveau n'ayant pas toujours été top shape ces derniers jours). Je commencerai évidemment par le début, c'est-à-dire le 16 mai, date d'arrivée en Chine.

 

Voici donc.

 

16 mai 2011

14:44, heure de Chine

(2:44 AM au Québec)

 

Je suis fatiguée mais réveillée. Mon corps se pense 3h du matin. C'est la première fois que j'expérimente un tel décalage horaire. Il y a eu le Mexique, mais le décalage était tellement minime, pas de quoi "fucker" un système!

 

On est encore dans l'avion, on vient tout juste de déjeuner. Qu'on se pense au Canada ou en Chine, l'heure a pas rapport. On nous a servi trois repas pendant le vol (d'une durée de 12h40), je crois que c'est dans le but de nous sortir de notre horaire de repas habituel afin de mieux s'adapter au décalage horaire en arrivant. En tout cas, si l'horaire des repas ne m'a pas déstabilisée, la qualité de la nourriture l'a fait. Le meilleur des trois repas fut les cup noodles. Le pire fut l'omelette louche dans une sauce hyper salée qui m'est tombée sur le coeur. Trois repas d'avion en une demi-journée, ça fait pas du bien à l'estomac. (Mais les cup noodles avec des baguettes, c'était bien drôle à voir aller, je dois dire! Un point bonus pour ça.)

 

Ça ne fait pas bien loin de 24h que je vois la lumière du jour. J'ai littéralement fui la nuit. Ça fait aussi près de 24 heures que je suis réveillée car, croyez-le ou non, Caroline n'a pas réussi à dormir dans l'avion. Mes yeux brûlent et déplorent ces trois heures de sommeil si lointaines, la nuit dernière (ou la nuit d'avant? La nuit dernière serait en fait celle que les Canadiens vivent en ce moment, mais que les Chinois ont laissé derrière eux il y a un bon moment...) J'étais si certaine de dormir dans l'avion. Moi qui dors dans toutes conditions... il faut croire que j'étais trop énervée! (Et définitivement pas assez confortable, j'aurais tant voulu un hublot pour m'accoter dessus... Mais l'allée c'est bien aussi, je n'ai dérangé personne les deux fois où je suis allée aux toilettes.)

 

Je crois bien avoir fait quelques siestes fantôme ici et là, ces siestes qu'on ne voit pas passer. Je ne me souviens pas avoir dormi, mais ces deux dernières heures ont passé plutôt vite, par coups de 10-15 minutes qui disparaissaient de temps en temps. Rien pour me remettre en forme, par contre.

 

Je déteste les toilettes d'avion, mais en 12 heures et 40 minutes, j'y suis allée deux fois. Une fois parce que j'avais vraiment envie. L'autre, parce que je n'en pouvais plus d'être assise. C'est tellement long! J'ai regardé trois films. (Burlesque, Spiderwick et The Black Swan) En dehors de cela, mon passe-temps principal fut d'envier mes voisins de siège, qui ont dormi comme des bûches pendant pratiquement tout le vol. Jalousiiiie. Je ne rêve en ce moment que d'une position horizontale. La position assise, je n'en peux plus.

 

Point positif de l'avion: une "plug" USB qui m'a permis de charger mon iphone à bord. Wow! La technologie me surprendra toujours!

 

Bon, on s'apprête à atterrir. C'est le temps de la gomme!

 

 

 

Plus tard (Caroline, trop lâche pour avoir noté l'heure en question.)

 

L'aéroport de Beijing est si grand qu'un genre de metro relie tous les bâtiments. Il a d'ailleurs fallu le prendre pour aller chercher nos bagages. Nous l'avons pris sans M. Li, notre prof accompagnateur (et organisateur du voyage), qui attendait quelques filles qui étaient aux toilettes. Nous étions un peu perdus, mais au moins, nous étions perdus en groupe!

 

Citation de la journée: "Non mais tsé, c'est pas grave! C'est pas comme si j'étais perdu dans un pays que je connais pas, qui parle une langue que je comprends pas! Tsé!" 

     - David, gars du groupe.

 

Nous avons rencontré notre guide à la sortie de l'aéroport. Elle s'appelle Isabelle Zhao (je n'ai malheureusement pas compris son nom chinois). Elle parle français, ce qui est très bien! Elle sera avec nous le temps de notre bref séjour à Beijing. Nous sommes dans l'autobus qui nous amène à l'hôtel. Il manque une fille, qui ne prenait pas le même vol que nous. Elle arrive un peu plus tard, M. Li l'attend. Nous sommes partis avec Mme Zhao.

 

Il y a du traffic. Les gens klaxonnent tellement. Les voitures sont toutes serrées, et une voiture décide de sortir de son stationnement parallèle, juste comme ça, sans avertissement. Les autres doivent lui laisser la place. C'est un peu un jeu de hasard. On ferme les yeux, on croise les doigts et on se lance, en espèrant ne pas se faire frapper!

 

J'ai un peu mal au coeur. L'omelette de l'avion passe vraiment mal. Ça me lève le coeur rien qu'à y penser. Apparemment, on mange à nouveau tout à l'heure, pour le souper. Personne n'a vraiment faim.

 

Tiens, l'autobus vient de frapper un char stationné.

Le chauffeur d'autobus sort voir s'il y a des dommages, puis revient à l'intérieur et repart. Y a-t-il des dommages? Mystère...

 

Nous sommes à l'hôtel. C'est un drôle de quartier pour un hôtel...

Il est temps de descendre.

 

 

Encore plus tard (Caroline a retenu sa leçon et a noté les heures les jours suivants.)

 

Le repas était beaucoup trop généreux. Nous n'avons presque rien mangé. M. Li s'inquiétait et nous a demandé ce que nous n'aimions pas. En fait, c'était très bon (en tout cas, selon moi, je ne peux pas garantir pour les autres). Mais nous n'avions pas du tout faim. (Satanée omelette...)

 

Nous avons acheté des bouteilles d'eau, car les breuvages ne sont pas fournis dans les repas de l'hôtel et il est déconseillé de boire l'eau du robinet. Je n'ai rien compris de ce que l'employée du dépanneur d'en face de l'hôtel m'a dit. C'est bien, parce qu'elle non plus n'a rien compris de ce que je lui ai dit. Notre meilleure communication s'est faite par le transfert de l'argent. Ça, c'est universel. (Ça, et pointer du doigt.)

 

Finalement, l'hôtel est très bien. Le quartier nous avait laissés un peu perplexes, mais l'intérieur est très bien! C'est un peu étrange, la chambre consiste à deux lits simples. Je suis habituée à un ou deux lits doubles, pour 2 ou 4 personnes au Québec!

 

J'ai eu la joie découvrir que mon shampooing a coulé dans mes bagages. Au moins, ça n'a pas trop touché de trucs. Heureusement qu'ils étaient dans un sac en plastique (mais pas bien noué). Je tâcherai de bien le fermer au départ pour Changsha.

 

Sinon, je me suis risquée sur internet ce soir. Hotmail marche, finalement! Je conseille malgré tout mon adresse gmail, qui fonctionne nettement mieux, mais je reçois quand même mes emails sur hotmail. La connexion internet à l'hôtel est vraiment nulle par contre. C'est super lent. Le fil ne marche même pas, je dois squatter un réseau sans fil quelconque aux environs. C'est super lent, je dois essayer trois ou quatre fois avant qu'un site ne veuille bien ouvrir. Très pénible.

 

Bon, je crois que je vais me préparer à me coucher. Je suis crevée. Ça doit faire 28 heures que je suis levée. C'est terrible. J'ai besoin de dormir!

 

Bonne nuit.

 

DSC00660.JPG

 

La chambre.

 

 

 

DSC00448.JPG

 

La vue de la fenêtre de ma chambre d'hôtel. Hmm...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tinh Tan 20/05/2011 07:30


@Pascale: Mort?! Pffft! Essaye donc ton Kiai!! le plus horrible qu'il soit!
En fait je pense qu'elles ne sont que 2 par chambres, chacune sur un lit simple.

Comment c'est un examen de chant?? Que chantais-tu?


@Caroline: je sens que je vais recevoir un seau d'eau sur la tete au souper japonais si je continue a la narguer cette Pascale..


Lily 19/05/2011 23:05


Ah! Pascale c fait shifter par Tinh Tan!! XD
Bonne chance caro!j'espère qu'y mouille pas trop! (pas comme ici...) hug*! je crois en tes capacités de communication universelle!!


Pascale 19/05/2011 21:03


Tinh... t'es pas mieux que MORT.

C'était pas ma faute si j'étais en examen de chant aujourd'hui! *tire la langue* Du moins, moi, je sais que j'ai le monopole des rêves de Caroline cette nuit puisqu'elle a dit qu'elle penserait à
moi pour mon examen de chant qui était èa 14h20 soit 2h20am pour elle *re-tire la langue*

Alors... vous êtes 4 dans une chambre avec 2 lit simple? Hum.. ben l'avantage, c'Est que vous ne gèlerez pas (sachant très bien qu'il fait CHAUD là-bas) hahahahaha *Pascale se trouve drôle*

Pour ce qui est des nouvelles... Mon examen de chant... eh bien, je crains le pire... sincèrement... je ne sais pas du tout si j'ai bien fait ça ou pas... ma prof ne m'A laissé rien voir de son
visage et j'ai appris 30 secondes avant mon entrée dans la salle d'examen que j'avais un 4e juge (externe) pour me juger... OUCH, elle avait l'air quand même sévère la madame... Pascale n'a pas
aimé ce visiteur surprise...

Caro! Prends des photos de la bouffe la plus étrange que tu vas manger! Je suis curieuse de voir :)

Bon, je dois y aller, je vais essayer de courrir après ma prof pour lui tirer les vers du nez et savoir quelle note j'ai eue... bye!


Tinh Tan 19/05/2011 18:34


Yeeeeeeeehou! Une premiere photo!! Ne pas consommer d'Omelettes douteuses. C'est note. Au Quebec, toute la semaine, le temps est pluvieux. Mon ami Moldave se plaint qu'il va se changer en
grenouille..

Aurais-je battu Pascale pour le premier commentaire sur ce post? Hehe!